L'AHA

L’Alliance de l’hydrogène de l’Atlantique (AHA) a été créée dans l’optique d’explorer les possibilités de développer le secteur de l’hydrogène à l’échelle de la région et de mettre en place une chaîne de valeur viable sur le plan économique pour l’hydrogène propre, qui facilitera la transition vers une économie prospère à faible teneur en carbone au Canada atlantique.

Image
Windmills and solar panels in a green field.

Dans son travail, l’AHA se concentrera sur quatre objectifs clés, avec l’appui de groupes de travail responsables de ces différents objectifs:

Préparer une feuille de route pour l’hydrogène au Canada atlantique, avec une description des méthodes de production, des systèmes de distribution et des utilisations concrètes de l’hydrogène qui sont d’une efficacité optimale et à faibles émissions de carbone, dans la perspective du développement et du déploiement de cette source d’énergie au Canada atlantique. Cette feuille de route débouchera sur une compréhension approfondie de l’offre et de la demande d’hydrogène dans la région et des débouchés sur le marché international pour l’hydrogène qu’on pourrait produire au Canada atlantique.

Mettre en évidence et instaurer les conditions clés du développement de l’hydrogène au Canada atlantique, avec des politiques, une réglementation, des codes et des normes. Ce travail se fera en collaboration avec les parties intéressées et les spécialistes dans la région et ailleurs dans le pays.

Faciliter la création d’un ou de plusieurs « carrefours de l’hydrogène » au Canada atlantique, afin de mettre au point et de déployer des projets locaux dans le domaine, sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’hydrogène, en mettant en évidence et en mettant sur pied une série de projets de mise à l’essai, de démonstration et de commercialisation de l’hydrogène, avec la définition de la portée de ces projets, du financement exigé, des échéances, des promoteurs et des partenaires. Ces carrefours de l’hydrogène créeront un cadre pour la coordination stratégique des investissements publics et privés, afin de parvenir à une échelle de production, de stockage, de transport et de demande d’hydrogène susceptible de déboucher sur une viabilité économique de longue durée.

Préparer et mettre à exécution un plan de communication, de consultation et de promotion facilitant la réalisation des trois autres objectifs. Ce plan fera progresser l’hydrogène au Canada atlantique en assurant une communication régulière avec les parties intéressées et avec le grand public, en faisant la promotion de cette source d’énergie et en collaborant avec le gouvernement et avec les autres principales parties intéressées pour sensibiliser les gens au potentiel de l’hydrogène dans la région sur le plan économique et environnemental.

Comité de direction

La gouvernance et la surveillance des activités de l’AHA est assurée par un comité de direction, composé à l’heure actuelle de hauts dirigeants du port d’Halifax, de Heritage Gas, de Liberty Utilities, de Saint John Energy, de l’Atlantica Centre for Energy, de Deloitte, d’Econext et Net Zero Atlantic (NZA).

Image
John Hawkins

John Hawkins, président de Heritage Gas

« Le développement de carrefours de l’hydrogène au Canada atlantique jouera un rôle crucial dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les secteurs de l’économie qu’il est difficile d’électrifier, comme le transport lourd et les établissements et industries utilisant des procédés à haute température. »

Image
Gilles Volpé

Gilles Volpé, vice-président de Liberty Utilities pour le Nouveau-Brunswick

« Dans la perspective de la neutralité carbone, l’énergie gazeuse joue un rôle clé en vue de répondre à nos besoins et la production et l’utilisation de l’hydrogène seront cruciales dans l’écologisation de notre consommation d’énergie. Le Canada atlantique a une occasion bien particulière de jouer un rôle de chef de file dans cette initiative ambitieuse, qui va bouleverser notre façon de fonctionner, et l’AHA est une approche innovante pour unir tous nos efforts dans ce domaine. »

Image
Headshot of Michelle Robichaud of Atlantic Center for Energy

Michelle Robichaud, présidente de l’Atlantica Centre for Energy

« La neutralité carbone est un grand défi que nous avons à relever. L’Atlantica Centre for Energy est conscient de l’importance de la collaboration entre le secteur public et le secteur privé et avec les établissements d’enseignement et de recherche et c’est pour cela que les initiatives comme l’AHA sont d’une importance cruciale pour notre région. »

Image
Captain Allan Gray

Capitaine Allan Gray, président et chef de direction du port d’Halifax

« L’hydrogène présente un énorme potentiel en tant que source de carburant sans émission de gaz à effet de serre. Ce qu’il nous faut, c’est une source d’énergie propre pour la production d’hydrogène par électrolyse. Cette source pourrait être l’éolien ou l’énergie marémotrice, ou encore une combinaison des deux. Je considère les ports comme des endroits stratégiques entre l’océan et la terre, qui facilitent les échanges commerciaux, rapprochent les gens et donnent naissance à de nouvelles idées. »

Image
Rob Carruthers

Rob Carruthers, Associé Deloitte Canada

« Ce n’est que grâce à la collaboration et à un travail intégré de planification énergétique que le Canada atlantique pourra rester compétitif. Il faut que nous continuions de pousser les entreprises à innover et à saisir les possibilités que nous avons de devenir des chefs de file mondiaux dans les secteurs où nous avons des avantages. »

Image
Kieran Hanley

Kieran Hanley, directeur général d’econext

« Pour nous, le Canada atlantique présente un énorme potentiel en tant que producteur d’hydrogène à grande échelle, ce qui suscitera en même temps une transformation en profondeur de nos économies provinciales. Nous sommes ravis de représenter le point de vue de Terre-Neuve-et-Labrador au sein de l’AHA et de participer à l’essor de cette industrie. »

Image
Alisdair McLean

Alisdair McLean, directeur général, Net Zero Atlantic

« Nous sommes ravis de pouvoir faire office de secrétariat de l’AHA, avec une approche de collaboration dans les démarches visant à définir la meilleure utilisation possible de l’hydrogène au Canada atlantique. Les études techno-économiques que l’AHA entreprendra seront d’une importance estimable en vue de prendre la mesure du potentiel de l’hydrogène dans la région. »

Image
Ryan Michell of Saint John Energy

Ryan Mitchell, président et chef de direction, Saint John Energy

« Le développement de la chaîne d’approvisionnement en hydrogène présente un débouché important sur le plan économique, si l’on s’y prend à temps, tout en contribuant à la lutte contre le dérèglement climatique. Le défi complexe de la neutralité carbone ne peut être relevé sans exploiter la variété des utilisations de l’hydrogène. »